Biographie

Né en 1985 à Tours, Nicolas Lemaitre a obtenu, en 2018, une maîtrise en arts plastiques et management artistique à l’université de Valenciennes.

Après une première formation en informatique et une courte carrière, la vie de Nicolas se trouve bouleversée par un diagnostique de Sclérose en plaque en 2009. La maladie le rend temporairement incapable de se déplacer et définitivement inapte au travail sur outil informatique, à cause de violentes et persistantes céphalées à l’approche d’un écran d’ordinateur.

Durant la période de convalescence qui va lui permettre de marcher à nouveau, il va se consacrer à la peinture, sur figurine, une passion qu’il avait plus jeune et qui en plus d’occuper les longues périodes à domicile dans l’attente du traitement adapté à sa pathologie, lui permettait de se détendre, diminuant ainsi les douleurs. Ainsi à son retour dans l’entreprise, où il ne pouvait plus travailler, un bilan de compétences fut initié et le résultat pointa le domaine artistique. Il choisi donc de tout quitter pour reprendre un cursus universitaire avec pour objectif de développer son style. Et de devenir maître de son destin en devenant artiste plasticien, un métier qui pourrait s’adapter à son état de santé, les nombreux rendez-vous médicaux auxquels il doit se soustraire et les périodes de baisse d’énergie qu’implique la maladie, tout en lui permettant de vivre de sa passion pour la création artistique approfondie durant son cursus, de jouir d’une forme de liberté d’action comme un pied de nez à la maladie qui l’handicape dans sa liberté d’action dans d’autres domaines.

Fleurtant toujours avec l’abstraction, il développe un art résolument teinté de science, d’expérimentations documentées et de processus de création qui sont comparables à ceux des disciplines scientifiques.

Chaque action sur la toile aussi aléatoire ou chaotique qu’elle puisse sembler résulte d’une réflexion sur une méthode et la mise en place (le plus souvent par la fabrication) d’outils dédiés à cette action. Le spectateur ne voit bienu évidemment pas le protocole de création et n’a pas connaissance des règles strictes qu’il impose à ses créations. Les résultats sont un chaos maîtrisé surmonté d’un ordre teinté d’aléatoire mais regis par des règles strictes qu’il lui est viscéralement impossible de transgresser.

CV (Mise à jour octobre 2017)